• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Maduro convoque à une Assemblée nationale constituante

Maduro convoque à une Assemblée nationale constituante

AU PEUPLE DE DÉCIDER LA VOIE À SUIVRE

 

 

Déjà, en 1999, Hugo Chavez avait convoqué une Assemblée nationale constituante, alors que le pays vivait sous une constitution élaborée par les oligarchies et les politiciens de l’époque. Il n’était pas coutume de faire appel au peuple pour participer à l’élaboration de la Constitution d’un pays. Cette Constitution est la Loi fondamentale qui définit, entre autres, le régime politique ainsi que l’exercice des divers pouvoirs dans la gestion de l’État et de ses richesses. Une fois les débats consommés entre les diverses composantes de la société et le document constitutionnel rédigé en fonction des décisions prises, le peuple sera appelé, par référendum, à en faire sa Loi fondamentale. C’est sous cette Loi fondamentale de la constitution bolivarienne que le Venezuela élit ses gouvernants pour qu’ils donnent suite au projet de société qui y est inscrit.

L’histoire de ces 18 années sous le présent régime constitutionnel démontre que les oligarchies nationales n’y trouvent pas leur compte, habituées qu’elles étaient à diriger le pays à leur convenance. Ce malaise s’est également retrouvé chez l’oncle Sam pour qui l’Amérique latine et ses richesses font partie de sa cour arrière. Le Venezuela, avec ses réserves pétrolières, considérées comme des plus importantes dans le monde, et ses mines d’or qui font l’envie de bien des voisins, n’échappe pas à l’envie de ces derniers d’en reprendre le plein contrôle. On peut dire que le gouvernement, tant sous Chavez que sous Maduro, n’a pas eu la vie facile : Coup d’État militaire, en 2002, référendum révocatoire contre le président Chavez, en 2003, sabotages de toute nature contre les infrastructures du pays, violence terroriste pour générer la peur et donner l’image d’un pays en abandon, sans oublier ces guerres économiques pour créer la rareté des biens essentiels et soulever la population contre le gouvernement. Tout cela, soutenu par une presse nationale et internationale qui fait de ce gouvernement le seul responsable de tous ces maux.

En parallèle à ces actions de déstabilisation et de violence plus haut mentionnées, une offensive majeure a été élaborée et planifiée avec les principaux intéressés nationaux et internationaux. Il s’agissait, cette fois, de créer les conditions juridiques pour réaliser un véritable coup d’État sous le couvert de la légitimité internationale. Tout cela pour mettre fin au régime bolivarien et chaviste et y substituer un régime, fait sur mesure, pour répondre aux intérêts de l’Oncle Sam et des oligarchies nationales. 

L’Organisation des États américains (OEA) était tout indiquée pour mener à bien cette opération. Son Secrétaire général, LUIS ALMAGRO, vendu à l’avance à la cause contre le Venezuela, utilisa tous les stratagèmes inimaginables, pour discréditer le gouvernement de Nicolas Maduro et mobiliser les pays membres, d’obédiences à Washington, pour activer la Carte démocratique de l’OEA contre le gouvernement du Venezuela. Cette Carte pouvait servir de prétexte pour légitimer une intervention de Washington au Venezuela. Il faut se rappeler que l’OEA est considérée par plusieurs pays de l’Amérique latine et des Caraïbes comme le ministère des colonies latino-américaines et caribéennes.

Les nombreuses irrégularités de son secrétaire général et la solidarité de nombreux pays de la Région avec le gouvernement de Nicolas Maduro n’ont pas rendu possible ce scénario. Devant cet échec, l’opposition interne, toujours soutenue par l’oncle Sam, a choisi de créer des foyers de violences en payant des mercenaires et terroristes pour tuer, briser, blesser. En un mot pour créer le chaos et provoquer une guerre civile. À ce jour, on compte plus de 30 morts et au-delà de 400 blessés. Les dommages matériels s’élèvent à plusieurs millions de dollars. La presse officielle de l’empire se charge de transformer tous ces malheurs en délits du gouvernement. 

C’est dans ce contexte que le Président Maduro a réclamé, ces tout derniers jours, avec insistance pour que l’opposition majoritaire de l’Assemblée nationale revienne à la table de négociation. Le pape François en fit tout autant lors de son voyage de retour d’Égypte. Il a insisté pour que les parties opposées retournent à la table de négociation et s’est même permis de dire que la reprise des négociations n’aboutissait pas dû au fait que l’opposition était divisée et qu’ils n’arrivaient pas à s’entendre entre eux. 

Devant ces faits, le président Maduro, à l’occasion de la fête des Travailleurs, a voulu partager avec ces derniers, réunis par centaines de milliers au coeur de Caracas, la décision pour favoriser la paix de s’en remettre au pouvoir et à la volonté du peuple. Ainsi, conformément à l’article 348 de la Constitution bolivarienne, le Président, en Conseil des ministres, a le pouvoir de convoquer à une assemblée nationale constituante, laquelle représente le pouvoir suprême du peuple. 

En prenant cette décision, il renvoie les récriminations de ses adversaires à cette Assemblée nationale constituante. Il ouvre, également, toutes grandes les portes à un débat portant ouvert à toutes les composantes de la société vénézuélienne. Toutes les questions pourront être soulevées et débattues et les conclusions majoritaires de ces dernières s’imposeront comme Loi fondamentale de l’État. Selon l’article 349 de la présente constitution, aucun pouvoir en exercice ne pourra s’opposer ou prendre des mesures à l’encontre des décisions prises.

Des thèmes particuliers ont été identifiés, par le Président, pour qu’ils soient débattus par le peuple et cette Assemblée constituante. Au nombre de ces derniers, il y a celui de la paix, de la nouvelle économie visant à s’affranchir de l’économie rentière du pétrole, la question de l’impunité, de la nouvelle démocratie qui s’étend aux communes et aux divers regroupements sociaux : les jeunes, les femmes, les indigènes, les pensionnés, les handicapés. Il insiste pour que les acquis de la révolution dans les secteurs de l’habitation, de la santé, de l’éducation, du travail soient constitutionnellement protégés, de manière à ce qu’ils ne soient pas supprimés par des intervenants politiques soucieux avant tout de redonner vie à la privatisation et au néolibéralisme.

Cette décision présidentielle ne fait pas l’affaire d’une opposition qui réclamait, il y a deux ans à peine, la convocation d’une Assemblée nationale constituante. C’est sans doute dû au fait que le rapport de force s’est modifié. Leurs comportements de violence contre le peuple et leurs acharnements à favoriser un coup d’État permettant à l’Oncle Sam de prendre le contrôle du pays et de ses richesses n’ont pas échappé au peuple. Maduro l’a compris et il est passé à l’action dans le plein respect de ses pouvoirs constitutionnels. Une histoire passionnante à suivre. Déjà l’opposition officielle s’est dite en désaccord avec cette décision. Que va dire l’Épiscopat qui en est son allié politique ?

Oscar Fortin

Québec, 2 mai 2017 

http://humanisme.blogspot.com

 

Pour le moment, je n’ai que des références en espagnole. Pour ceux qui s’y retrouvent, je vous propose certaines de ces références.

https://www.aporrea.org/poderpopular/n307829.html

http://www.telesurtv.net/news/Presidente-Maduro-firma-decreto-para-convocar-la-Asamblea-Nacional-Constituyente-20170501-0039.html

http://www.telesurtv.net/news/Papa-Francisco-Venezuela-oposicion-dividida—20170429-0028.html

http://www.telesurtv.net/news/Gobierno-venezolano-llama-a-sectores-a-estudiar-constituyente-20170502-0022.html

https://www.aporrea.org/actualidad/n307865.html

https://www.aporrea.org/actualidad/n307838.html

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 3 mai 09:45

    l’appel à une assemblée constituante citoyenne n’est en aucun cas gage de démocratisation. la preuve est ici. Au Venezuela, Maduro veut une constituante pour réviser la Constitution 

    Que les insoumis en prennent de la graine. Car, l’appel à une constituante citoyenne, et son utilisation peuvent aussi être l’apanage d’un pouvoir autoritaire pour sauver ou renforcer un régime politique. Pourtant on croyait que la constitution du Vénézuela était déjà un modèle de démocratie. A ce sujet on a fait aussi l’apologie du référendum révocatoire, mais au-delà des mots, il est bien évidemment conçu pour être inutilisable . C’est un peu notre référendum d’initiative partagée qui a été présenté comme un véritable référendum«  » d’initiative citoyenne« ... On ne regarde pas assez les modalités d’exercice de tous ces articles de constitution. C’est un peu »les citoyens" à toutes les sauces même les plus dures à avaler..


    • oscar fortin oscar fortin 3 mai 10:09

      @bernard29 : Les problèmes qui existent actuellement au Venezuela où l’opposition majoritaire de l’Assemblée nationale se refuse de reconnaitre les pouvoirs du CNE, ceux de la CSJ ainsi que ceux de l’Exécutif, conduisent à la nécessité de faire appel à une Assemblée nationale constituante pour régler ce type de problème. De plus, après 18 ans, il est normal que cette constitution, si parfaite puisse-t-elle être, ait besoin de se mettre à jour des temps présents. D’ailleurs, le président Maduro en a suggéré certains aspects que j’ai rapidement relevé dans mon article. La Constituante donne l’opportune à toutes les forces politiques, sociales, économiques, culturelles à faire entendre leur voix et à décider par vote libre ce qu’elles veulent comme État et comme société. Ce n’est pas en poursuivant ses actions de sabotage que l’opposition fera entendre sa voix dans ce grand débat de la constituante. Elle se prive plutôt de l’opportunité et de son droit d’être actif dans ce débat pour y faire entendre sa voix et son point de vue.



    • bernard29 bernard29 3 mai 10:57
      @oscar fortin
      vous êtes d’une mauvaise foi confondante.

    • oscar fortin oscar fortin 3 mai 12:50

      @bernard29 : Expliquez-vous.


    • Zolko Zolko 3 mai 13:31

      @oscar fortin : « l’opposition majoritaire de l’Assemblée nationale »


    • oscar fortin oscar fortin 3 mai 14:31

      @Zolko : je précise donc cette formulation qui prête à confusion. Il faudrait en lire le contenu de la façon suivante : l’opposition au gouvernement Maduro est effectivement majoritaire à l’Assemblée nationale. 


      J’espère que cela vous convient.

      Merci pour l’interpellation

    • Michel Maugis Michel Maugis 3 mai 16:43

      @bernard29

      « l’appel à une assemblée constituante citoyenne n’est en aucun cas gage de démocratisation. »

      Cette phrase n’ a aucun sens !!
      Le vénézuela est déjà démocratique.
      Un appel ne peut être un gage.

      Une assemblée constituante pour réformée une constitution est LA PREUVE d’une volonté démocratique du gouvernement actuel du Venezuela.

      le rejet de cette constitiuante par l’opposition est une preuve de sa détermination anti démocratique, car l’opposition est invitée comme il se doit à participer.

      « la preuve est ici »

      vous n’avez rien donné et l’article de M. Fortin donne une excellente explication de la crise promue par les USA, comme toujours.

      Pour donner une preuve, encore faut il faire un raisonnement sans mensonges en prémisses, ce dont vous êtes manifestement incapable.

      l’opposition a toute fait pour rendre impossible le référendum révocatoire, car elle savait d’avance qu’elle ne pouvait le gagner. Sa tactique est de faire en sorte de laisser penser que le gouvernement s’y opposait, alors que c’est exactement le contraire.

    • oscar fortin oscar fortin 3 mai 17:06

      @Michel Maugis : merci pour votre intervention, plus que pertinente.


    • Lugsama 3 mai 17:14

      @oscar fortin

      Non Maduro n’est pas majoritaire à l’assemblé national, et encore moins dans l’opinion publique. Au Venezuela tout le mende sait qu’il va se prendre une raclé phénoménal et va devoir s’éxiler pour ne pas finir en prison, il cherche a éviter les élections. 

    • Lugsama 3 mai 17:15

      @Michel Maugis

      Faudrair vraiment être con pour croire à ces théories, l’opposition est sur de gagner les prochaines élections, mais bon on parle a un débile qui a Assad pour avatar..

    • oscar fortin oscar fortin 3 mai 17:25

      @Lugsama : ALORS POURQUOI TOUTE CETTE VIOLENCE CONTRE LE PEUPLE QUI LUI EST ACQUIS MAJORITAIREMENT ?


    • Lugsama 3 mai 17:32

      @oscar fortin

      Faite marcher votre cerveau 2 secondes.. pathétique.

    • Michel Maugis Michel Maugis 3 mai 17:42

      @Lugsama

      « Non Maduro n’est pas majoritaire à l’assemblé national »

      Vous enfoncez des portes ouvertes !! Très fort !! Quelle intelligence ! ou plutôt quelle fourberie !!

      Personne ne dit le contraire !, Mais votre fourberie est ainsi démontrée car avec votre « NON » vous joignez une vérité que personne ne conteste avec une controverse « et encore moins dans l’opinion publique » plus que discutable. Ce qui est une preuve incontestable de votre fourberie.

      Si au venezuela « tout le monde sait qu’il va se prendre une raclé phénoménal » pourquoi ne pas faire comme en France et attendre les prochaines élections présidentielles ?
      Est ce que les français ont fait des exactions contre le gouvernement Hollande, qui dès la première année de son mandat était déjà moins populaire que Maduro chez lui ?

      Est ce que la presse du Capital a fit de la propagande contre Hollande’ Est ce que la CIA a financé Mélenchon, des groupes armés dans des manifestions pour foutre la merde ? etc.. etc...

      Est ce que Maduro a essayé d’otanazier un pays comme la Syrie ? Montrez moi vos commentaires contre ce CRIMINEL Hollande, votre président ?

      Car il n’y a pas de tout, vous êtes un très très très grand humaniste. vous êtes certainement contre l’usage des armes chimique par Bachar ? BRAVO !!! quel courage monsieur qui n’ a pas encore fait sa description.

      Allez, va, partout ou je me tourne, je trouve toujours les mêmes en face de moi.

      instruisez vous !! et ne soyez pas FOURBE

    • Michel Maugis Michel Maugis 3 mai 17:58

      @Lugsama

      « l’opposition est sur de gagner les prochaines élections »

      C’est pour cela qu’elle ne veut pas attendre !!

      je me demande pas qui est le con ?

      Vous avez donné la réponse.

    • Lugsama 3 mai 18:20

      @Michel Maugis

      Personne ne veux attendre au Venezuela et encore moins prendre le risque que Maduro installe une dictature avec une nouvelle constitution.

    • Zolko Zolko 3 mai 11:52

      "le Président Maduro a réclamé (...) pour que l’opposition majoritaire de l’Assemblée nationale revienne à la table de négociation."
       
      pour négocier quoi ?


      • oscar fortin oscar fortin 3 mai 12:49

        @Zolko : la paix et la non violence.


      • Zolko Zolko 3 mai 13:29

        @oscar fortin : quel rapport ? C’est l’opposition qui tire sur la foule ?
         
        C’est l’opposition qui a gagné les dernières élections et réclame donc le pouvoir qui y est associé, selon la constitution de 1999. C’est Maduro qui a suspendu cette Constitution, et veut en écrire une nouvelle. C’est le signe de toutes les dictatures, dont Erdogan est aussi un très bon exemple : quand on a perdu le pouvoir à la régulière selon les règles en vigueur, on supprime les règles et on les change dans la violence. Et, toujours, en accusant des pouvoirs occultes étrangers. 


      • Michel Maugis Michel Maugis 3 mai 16:27

        @Zolko

        « C’est l’opposition qui a gagné les dernières élections et réclame donc le pouvoir qui y est associé, selon la constitution de 1999 »

        Mensonge !!

        Pourquoi n’avez vous pas qualifié de parlementaires les élections gagnées par l’opposition ? Pour tromper les lecteurs non avertis que gagner les élections implique avoir droit au pouvoir, faisant fi ainsi du côté présidentiel de la constitution bolivarienne.

        « C’est l’opposition qui tire sur la foule ? »

        Quelle belle hyopocrisie de celui qui ne sait rien et veut imposer par la bande des mensonges. Selon vous, si l’opposition tirait sur la foule, comme en Ukraine au moment du coup d’état, comme en 2002 au moment de la tentative de coup d´état à Caracas, croyez vous que la presse inféodée en parlerait ? 

        Ce qui est tiré ce sont des bombes lacrymogènes, comme le font n’importe quel gouvernement contre des manifestants menaçant les institutions démocratiques.

        Il y a des policiers de tués par l’opposition fasciste

        « C’est Maduro qui a suspendu cette Constitution, et veut en écrire une nouvelle »

        C’est l’opposition qui ne respecte pas le pouvoir judiciaire , ce qui est expliqué dans l’article et que vous n’objectez pas. Maduro n’ a pas le pouvoir dictatorial d’écrire une constitution. C’est vous le menteur et le dictateur avec vos affirmations infondées.

        SEULE UNE ASSEMBLÉE CONSTITUANTE PEUT ÉCRIRE UNE CONSTITUTION

        Vous ne faites qu’affirmer et NIEZ la réalité d’une lutte féroce alimentée et financée par les USA

        Maduro, n’a pas perdu le pouvoir comme vous l’affirmez. Il a encore le soutien d’une large majorité de la population dont les manifestations sont bien plus imposantes, seulement la presse du Capital et vous n’en parlez pas.

        La tactique du Capital et des USA est toujours la même, rendre la vie difficile pour le peuple pour qu’il se retourne contre le gouvernement. rien de nouveau depuis Allende, c’est la lutte des classes que vous niez tout en y participant.


      • Alren Alren 3 mai 16:28

        @Zolko

        C’est l’opposition qui tire sur la foule ?

        En effet ! Comme lors de la révolution de couleur à Kiev qui avec l’accord des USA a donné le pouvoir à des nazis.
        Des tirs sont venus d’un quartier fermé bourgeois quand des anti-Maduro ont échoué à saccage un quartier populaire devant la détermination des ses habitants. Un enfant pauvre a été gravement blessé.
        Évidemment cette information n’était pas au programme des 20h, publics ou privés français.

        Les manifestations anti-Maduro sont toutes le fait de jeunes violents et masqués, peu nombeux qui lancent des pierres et des cocktails-molotov tout comme les provocateurs français l’ont fait, ici, au 1er mai.
        Les manifestations pro-Maduro sont le fait d’une foule nombreuse et pacifique.


      • Remosra 3 mai 16:33

        @Alren

        Ah enfin quelqu’un qui signale ces mecs masqués qui a chaque manif qui tourne mal, sont comme par hasard toujours présent !
        Et puis pour l’information, quelque chose me dit que l’info est parti de l’AFP vers tout les autres médias qui n’ont surement pas cherché à déméler tout ça !


      • Zolko Zolko 3 mai 16:48

        @Michel Maugis : « Maduro, n’a pas perdu le pouvoir comme vous l’affirmez. Il a encore le soutien d’une large majorité de la population »
         
        Maduro (et son parti) ont perdu les dernières élections (qui étaient législatives) alors il a perdu le pouvoir selon la constitution en vigueur. En tout cas, une partie du pouvoir. Que la partie de la population qui le soutient encore représente une majorité ou pas est de votre invention. A regarder les résultats des dernières élections en date, cela semble faux. Il ne suffit pas d’affirmer quelque-chose péremptoirement pour que cela soit vrai.
         
        J’ai lu par ailleurs, sur des sites « alternatifs » et pas CNN, que Maduro veut armer 400 000 civils sympathisants pour défendre la « révolution bolivarienne », créant ainsi la milice paramilitaire que toute dictature qui se respecte doit avoir.


      • oscar fortin oscar fortin 3 mai 16:54

        @Zolko : À ce que je sache, c’est la majorité à l’Assemblée générale qui a suspendu sa conformité avec la Constitution en s’opposant au CEN qui a DISQUALIFIÉ pour fraude électorale, trois de ses députés, et qui ignorer la décision du CSJ EN ASSERMENTANT LES TROIS DÉPUTÉS DISQUALIFIÉS. Ces trois faux députés rendent caduques les décisions de l’AN.


        Ceci dit, une raison de plus pour revoir l’ensemble de cette constitution et rien de mieux 
        pour se faire qu’une Assemblée nationale constituante.

        Les pouvoirs occultes étrangers dont vous parlez, ne sont pas du tout occultes. Ils agissent à visage découvert. Almagro de la OEA devrait vous en convaincre.

      • oscar fortin oscar fortin 3 mai 17:02

        @Alren : C’est effectivement le cas : les mercenaires de l’oppositions tirent sur la foule et font la pluie et le beau temps dans les artères de Caracas. Les vidéos ne manquent pas nous les montrant en action. 


      • oscar fortin oscar fortin 3 mai 17:04

        @Remosra : je suis bien d’accord avec vous. AFP alimente la grande majorité des médias occidentaux sur ces questions.


      • oscar fortin oscar fortin 3 mai 17:12

        @Zolko : Il est vrai que l’opposition a gagné la majorité à l’assemblée législative, par une faible majorité, mais elle a gagné. Ce qu’il faut se demander maintenant c’est de savoir si ceux qui ont voté pour cette opposition, le ferait encore aujourd’hui. S’ils craignent de se présenter à la constituante comme organisation politique et y faire valoir leurs valeurs et options politiques c’est qu’ils sentent que le vent a tourné.


        Quant à l’armement du peuple, c’est encore mieux que l’armement de mercenaires qui essaient de faire la loi au peuple. Dans le premier cas ce sera pour défendre la constitution contre ces mercenaires, alors que dans le second cas c’est attaquer un peuple pour vaincre sa constitution. Entre les deux, je choisis un peuple organisé en mesure de se défendre contre les terroristes.

      • Michel Maugis Michel Maugis 3 mai 17:12

        @Zolko


        « Maduro (et son parti) ont perdu les dernières élections (qui étaient législatives) alors il a perdu le pouvoir selon la constitution en vigueur. »

        votre mauvaise foi est évidente, vous continuez à mentir et en conscience.

        Selon la constitution qui est présidentielle et non parlementaire, le pouvoir est dans les mains du président élu de la nation qui nomme le gouvernement qui ne peut être démis par le parlement.

        Maduro et pas seulement son Parti (PSUV) mais aussi ceux qui forment le front patriotique.

        Vous vous opposez à cette constituante, qui justement pourrait la transformer en parlementaire.

        Vous êtes de toute évidence contre toute révolution contre la Dictature bien réel du Kapital.

        celui ci A DÉJÀ SES MILICES FASCISTES qui mènent des exactions armées et la propagande fasciste contre le gouvernement. 

        Vous lisez ce qui vous arrange, en niant la réalité du combat de classe auquel vous participez avec vos mensonges.

        Votre mauvaise foi est incontestable avec votre « selon la constitution en vigueur »

        Je vous mets au défi de le démontrer avec citation de la constitution.

        à ne pas pouvoir le faire vous prouvez ce que vous êtes réellement, monsieur qui n’ a pas encore fait sa description.


        vous êtes bien un petit jeunot qui ignore l’histoire, ou fait semblant de l’ignorer, ce qui est pire.

      • Lugsama 3 mai 17:20

        @Michel Maugis

        « vous êtes bien un petit jeunot qui ignore l’histoire, ou fait semblant de l’ignorer, ce qui est pire. »


        L’hopital qui se fou de la charité, on a affaire à deux débiles qui en plus de défendre des dictateurs viennent nous réciter leur discours soviétique surannée...

        la place de Maduro est en prison et c’est pour bientôt.

      • alinea alinea 4 mai 21:25

        @Michel Maugis
        Je viens juste apporter mon soutien, bien inutile d’ailleurs, car face à ce genre d’abrutis, la colère me monte au nez !
        mais bon, je suis témoin, quoi !


      • Michel Maugis Michel Maugis 5 mai 19:29

        @alinea


        Merci Alinea.

        effectivement !!.Et trous ces abrutis vont voter.. Macron, evidemment comme Pierre et ceux qui s’abstiendront de ne pas le faire élire.

        Pour dimanche ( samedi pour moi ) je voterai pour Lepen, dont j’ ai horreur, mais j’ ai bien plus horreur de tous ces mensonges qui poussent à la guerre et à l’extermination de la Syrie.




      • JL JL 5 mai 19:57

        @Michel Maugis
         

        ’’Pour dimanche ( samedi pour moi ) je voterai pour Lepen, dont j’ ai horreur’’
         
         ça me sidère, des propos comme ça !
         
         Le mec il est pas foutu de voir que d’autres comme lui vont voter pour Macron, dont ils disent qu’ils ont horreur !!!

         Décidément, je vais finir par penser que le peuple n’a que ce qu’il mérite.

      • Michel Maugis Michel Maugis 5 mai 21:19

        @JL


        LEPEN NE PROPOSE PAS D’EXTERMINER LA SYRIE

        MACRON SI !!!!!!!!

      • Michel Maugis Michel Maugis 5 mai 21:20

        @JL


        LEPEN NE PROPOSE PAS D’EXTERMINER LA SYRIE

        MACRON SI !!!!!!!!

        mais vous vous en foutez, vous n’êtes pas syrien.

      • JL JL 5 mai 22:05

        @Michel Maugis
         

        Hollande « Moi président » non plus, n’avait pas proposé d’exterminer la Syrie.
         

      • Michel Maugis Michel Maugis 5 mai 23:28

        @JL


        Et vous croyez qu’avec Lepen, ça va être pareil ?

        vous savez que non, mais vous en foutrez car vous n’êtes pas syrien

      • JL JL 6 mai 08:46

        @Michel Maugis

         
         Si je crois qu’avec Lepen ce serait pareil ?
         
        Je l’ai écoutée mercredi soir : pourquoi n’a-t-elle rien dit sur ce sujet ? 
         
        Pourquoi ses militants n’en parlent pas ?
         
        Parce que eux s’en foutent.
         
        Et, oui, je crois qu’avec Le Pen, ça ne changerait pas parce que trop d’intérêts industriels français sont concernés, et moteurs dans ces guerres extérieures. Dedans l’UE ou dehors, dedans l’ORAN ou dehors, les affaires continueraient.


      • Lugsama 3 mai 17:12

        Tout le monde aura compris la manoeuvre grossière pour éviter l’humiliation électoral dans les 2 ans maximum, aujourd’hui 7 vénézuéliens sur 10 souhaite le départ immédiat de Maduro.



        Mais bon apparement on trouve toujours autant de cons naïf pour les défendre.. triste pour l’intelligence humaine.

        • Michel Maugis Michel Maugis 3 mai 17:21

          @Lugsama


          vous avez des faits concrets ? 

          Parce que votre lien ne démontre absolument rien.

          Que des affirmations d’une organisation financée par la CIA qui elle même et connue pour avoir créé et financé le terrorisme sous toutes ses formes

        • oscar fortin oscar fortin 3 mai 17:23

          @Lugsama : JE NE SAIS PAS D’OÙ VOUS SORTEZ VOS STATISTIQUES. SI TEL EST LE CAS, L’OPPOSITION N’A QU’À S’IMPLIQUER DANS LA CONSTITUANTE ET PROCÉDER, AVEC L’APUI DE 70% DE LA POPULATION AUX CHANGEMENTS QU’ILS SOUHAITENT Y APPORTER. 


          EN CE QUI ME CONCERNE AMNYSTIE INTERNATIONALE N’EST PAS UNE RÉFÉRENCE FIABLE.

          RÉJOUISSEZ VOUS AVEC L’OPPOSITION QUI RÉCLAMAIT IL Y A À PEINE TROIS ANS UNE CONSTITUANTE. MADURO LA LEUR DONNE SUR UN PLAT D’ARGENT.

        • Lugsama 3 mai 17:30

          Ma belle famille vie au Venezuela, et elle n’a pas la chance de faire parti de la caste au pouvoir. Ils ont perdu un être cher recement a cause de la politique absurde du gouvernement. Plus de médicament dans les hopitaux.. bravo le collectivisme.


          Vous comprendrez que quand je voit deux petites merdes défendre cette politique de gogol depuis leur petit siège bien planqué derrière leur ordinateur ça me donne la nausée.

          Franchement il n’y a que des cons pour croire à la CIA et autres fadaises complotiste. Le chavisme est une merde qui a ruiné le Venezuela, il n’y a ni secret, ni surprises. Les faits sont devant vos yeux mais vous préférez vous raconter des histoires, faudrait peut être consulter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès