• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JC_Lavau

JC_Lavau

L'avatar dessiné par Plantu ne montre que ma main droite et mon stylo.
Je suis devenu scientifique parce que je préfère la vérité au mensonge et aux impostures. J'ai depuis dépisté nombre de fraudes, d'intox, et de crimes parfaits.
D'habitude, les boucs émissaires et les souffre-douleurs, on les suicide avant qu'ils aient pu parler, et encore moins écrire.
Mais là scandale ! Il y en a un qui a survécu, certes estropié, mais survivant.
Ça ne fait pas l'affaire de vos maîtres-marionnettistes ni de leurs sous-chefs, qui tiennent à leur priorités : ne pas laisser pas de témoins gênants encore en vie.
Je suis coupable de plusieurs délits d'incrédulité et de lèse-propagande : j'ai donc reçu nombre de menaces de mort...
Une constante : j'écris contre les impostures, contre les fraudes, contre les maltraitances et les crimes parfaits.
Aussi les imposteurs et les tortionnaires me détestent, me détestent, mais me détestent !
J'ai eu la joie de faire tomber un escroc international ; il manque juste sa condamnation au correctionnel, mais M. Jorge a trop traîné pour introduire l'action au pénal. Liens :
http://impostures.deontologic.org/index.php?board=24.0
http://impostures.deontologic.org/index.php?board=26.0
Pour faire tomber l'IPCC-GIEC, escroc planétaire au service de comploteurs planétaires, cela prendra un peu plus de temps : depuis 1971, ses maîtres-marionnettistes ont eu le temps de mouiller jusqu’aux sourcils des milliers de complices naïfs. Too big to fail ?
La mode est de raisonner hâtivement, à l'émotion et à la vitesse, puis d'imposer à autrui qu'il adhère à vos émotions. Je suis hors de mode...
La mode est au cynisme et à la malveillance triomphante. Je préfère la bienveillance à la malveillance. Je suis vraiment hors de mode...
 
31 décembre 2007, un lecteur de Usenet nous a demandé qu'on lui recommande un bon livre d'initiation à la physique quantique. Vraiment rien de bon à lui recommander... Mais comme les fardeaux sont pour les épaules capables de les supporter, ce manuel d'initiation est enfin achevé, à 326 pages. Le dernier point achevé fut un résumé de la chimie électronique des colorants et de la spectrographie d'analyse : ils donnent des minorants aux tailles des électrons.
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/couverture.pdf
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/4e_couverture.pdf
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
  La microphysique que l'on vous conte est-elle bien la bonne ?
La rédaction avait commencé sur ce wiki, où les débats peuvent se poursuivre :
http://deontologic.org/quantic
Les réintégrations de faits expérimentaux censurés se poursuivirent au long de l'année 2016. L'effet Ramsauer-Townsend est censuré par la totalité des manuels de cours. Or sa découverte date de 1921. L'exposé classique de l'équation de Schrödinger dépendant du temps posait aussi deux gros problèmes, qui sont réglés.
Que ça vous plaise ou pas, les résultats acquis sont révolutionnaires, et l'enseignement en est drastiquement rationalisé et simplifié.
En cours : une traduction anglaise condensée.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/05/2014
  • Modérateur depuis le 12/07/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 25 5795 1259
1 mois 0 337 0
5 jours 0 65 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5201 2629 2572
1 mois 172 88 84
5 jours 34 20 14

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • JC_Lavau JC_Lavau 25 juillet 15:33

    @sls0. Tu as déjà oublié que j’ai déjà fait tomber un autre escroc international ?
    http://impostures.deontologic.org/index.php?board=24.0
    http://impostures.deontologic.org/index.php?board=26.0 
    Pour faire tomber l’IPCC-GIEC, escroc planétaire au service de comploteurs planétaires, cela prendra un peu plus de temps : depuis 1971, ses maîtres-marionnettistes ont eu le temps de mouiller jusqu’aux sourcils des milliers de complices naïfs. 
    Le GIEC-IPCC tombera à son tour. Ce sera plus difficile et plus long, mais les preuves abondent déjà amplement.


  • JC_Lavau JC_Lavau 25 juillet 15:24

    La modélisation prétendue « climatique » mais surtout abiotique vendue par le GIEC n’a pratiquement plus rien à voir avec la Terre réelle. Au cours de ces 4670 derniers millions d’années, certains phénomènes dissipatifs se sont développés sur Terre dont ces escrocs professionnels oublient volontairement de tenir compte.

    Sensiblement au début de l’Archéen, ces structures dissipatives se sont orientées sur un autre métabolisme : Soleil + CO_2 —> molécules organiques.
    Depuis ce temps là, les cyanobactéries et leurs descendants ont épuisé la quasi-totalité du CO_2 disponible dans les océans et l’atmosphère ; il n’en reste presque plus.
    Surtout depuis l’Eocambrien et l’intensification de la course aux armements en prédateurs et proies une autre consommation en CO_2 a pris la première place : 
    Les proies ont commencé à sécréter des coquilles, des carapaces, des piquants. Même des végétaux ont commencé à se protéger avec des squelettes externes pour limiter les dégâts du broutage.
    Les escrocs aux ordres aiment bien cacher aux benêts du grand public que le plus gros du CO_2 des origines n’est certainement pas dans des matières organiques fossilisées, mais dans des roches carbonatées. On ne retrouvera JAMAIS le taux atmosphérique de CO_2 du Dévonien. JA-MAIS.
    Les choses s’aggravent brusquement à chaque fois que le Système Solaire traverse un bras galactique : la couverture nuageuse augmente, l’albedo augmente, et il survient des glaciations, aux effets dramatiques. Les océans capturent bien trop de CO_2 en solution et la végétation terrestre est tragiquement étouffée par cette pénurie en CO_2 atmosphérique. Les végétaux dilatent davantage leurs stomates, au prix d’une consommation d’eau accrue, qui les rend d’autant plus fragiles aux épisodes de sécheresse. De nombreuses régions se désertifient lors des glaciations, les sols deviennent très fragiles à l’érosion, voire sont emportés.

    Dès qu’un timide retour à la normale en CO_2 disponible s’amorce, la végétation en profite avec avidité, et la pédogenèse peut s’accélérer, les sols trop minces peuvent commencer de s’épaissir. C’est ce timide retour à la normale que les escrocs aux ordres présentent au grand public comme une menace : « Gniah ! Réchauffement climatique ! »...

    Alors leur équadiff qui modélise une Terre abiotique, on peut l’envoyer direct à la poubelle.

    Avec une couverture végétale abondante et des sols épais grâce au CO_2, à évaporation marine égale, les terres reçoivent nettement plus de pluies, car cette végétation ralentit l’écoulement et évapore en transpiration : l’eau de pluie est recyclée en condensations sur le même continent, et alimente d’autres pluies sur les reliefs en amont. La couverture nuageuse est améliorée d’autant, et avec elle l’albedo terrestre : ce qui fait baisser la température globale. Ça, le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes ne vous en parlera jamais.

    Dans ce monde « publish or perish ! », les oscillations océaniques sont peu complaisantes envers la gestion de carrière d’un chercheur, elles durent de trente à soixante ans. Elles sont totalement incompréhensibles au politicien, invisibles pour lui, lui qui ne songe qu’à l’horizon de sa réélection.

    Bien pis encore avec la dynamique de la pédogenèse : cela se compte en siècles, les résultats d’une bonne politique ou du j’m’en-fichisme. Allez donc relever les restanques que les paysans cévenols ont abandonnées pour partir en ville, vous comprendrez votre douleur. D’une manière générale dans le midi de la France, l’état des sols est mauvais. Un retour du CO_2 à la normale, soit le triplement de la valeur actuelle, aiderait énormément à leur restauration, à pluviosité égale. Mais même ainsi, ça va prendre plusieurs siècles.

    Ceux que les media aux ordres vous présentent comme des élites chargées de vous cornaquer sont pires qu’une lie : une moisissure.

  • JC_Lavau JC_Lavau 25 juillet 14:14

    @JC_Lavau. J’ai fait un raccourci condamnable : j’ai omis de rappeler la consommation biologique du CO_2 en carbonates de calcium, ou de calcium et magnésium. Pour l’essentiel, cette consommation en carbonates débute à l’Eocambrien, avec la course aux armements entre proies et prédateurs. Les proies ont commencé à sécréter des coquilles, des carapaces, des piquants. Même des végétaux ont commencé à se protéger avec des squelettes externes pour limiter les dégâts du broutage.

    Les escrocs aux ordres aiment bien cacher aux benêts du grand public que le plus gros du CO_2 des origines n’est certainement pas dans des matières organiques fossilisées, mais dans des roches carbonatées. On ne retrouvera JAMAIS le taux atmosphérique de CO_2 du Dévonien. JA-MAIS.

  • JC_Lavau JC_Lavau 25 juillet 13:49

    @sweach. Gaspillage de temps que de répondre à cet enragé. Leur modélisation prétendue « climatique » n’a pratiquement plus rien à voir avec la Terre réelle. Au cours de ces 4670 derniers millions d’années, certains phénomènes dissipatifs se sont développés sur Terre dont ces escrocs professionnels oublient volontairement de tenir compte.

    Sensiblement au début de l’Archéen, ces structures dissipatives se sont orientées sur un autre métabolisme : Soleil + CO_2 —> molécules organiques.
    Depuis ce temps là, les cyanobactéries et leurs descendants ont épuisé la quasi-totalité du CO_2 disponible dans les océans et l’atmosphère ; il n’en reste presque plus.
    Les choses s’aggravent brusquement à chaque fois que le Système Solaire traverse un bras galactique : la couverture nuageuse augmente, l’albedo augmente, et il survient des glaciations, aux effets dramatiques.
    Dès qu’un timide retour à la normale en CO_2 disponible s’amorce, la végétation en profite avec avidité, et la pédogenèse peut s’accélérer, les sols trop minces peuvent commencer de s’épaissir. C’est ce timide retour à la normale que les escrocs aux ordres présentent au grand public comme une menace : « Gniah ! Réchauffement climatique ! »...

    Alors leur équadiff qui modélise une Terre abiotique, on peut l’envoyer direct à la poubelle.

  • JC_Lavau JC_Lavau 25 juillet 01:33

    @Alcyon. Qui aurait envie de se mélanger avec toi ?







Palmarès



Agoravox.tv